Vers la tenue 5ème Réunion annuelle du Partenariat de Ouagadougou à Abidjan


seance de travail

Dakar, le 25 octobre 2016- Le Partenariat de Ouagadougou tiendra sa 5ème Réunion Annuelle à Abidjan en Côte d’Ivoire du 12 au 14 décembre prochain. Né de la volonté commune de 9 pays de l’Afrique de l’Ouest Francophone et de différents partenaires techniques et financiers, le Partenariat a pour but d’accélérer les progrès dans l’utilisation des services de Planification Familiale (PF).

Depuis sa création, des progrès ont été notés dans l’accès aux moyens de contraception. Entre 2012 et 2015, le nombre de femmes sous méthodes contraceptives dans les pays du Partenariat est passé de 3.000.000 à 4.350.000, soit une augmentation de plus d’un million de femmes additionnelles.

En 2016, le partenariat de Ouagadougou est entré dans sa phase d’accélération qui prévoit d’atteindre 2.000.000 d’utilisatrices additionnelles d’ici 2020. Les parties prenantes du Partenariat se retrouvent annuellement pour échanger sur leurs intérêts communs et partager les résultats et contraintes dans la mise en œuvre des plans d’action. A ce jour, le Partenariat a tenu quatre réunions annuelles. Chacune de ces réunions a marqué un tournant décisif pour la promotion de la Planification Familiale en Afrique de l’Ouest Francophone.

Pour cette 5ème réunion annuelle le thème choisi est : « Promouvoir la contraception c’est garantir un meilleur avenir pour les jeunes. » L’objectif principal de la réunion d’Abidjan est de mettre les jeunes au centre des échanges afin d’améliorer leur prise en compte dans les programmes, stratégies et plans d’actions PF. Les participants feront également le bilan des réalisations des différentes parties prenantes pour la première année de la phase d’accélération et échangeront sur les défis et contraintes que rencontrent les membres du Partenariat, et les solutions pour améliorer la mise en œuvre des plans d’action PF de deuxième génération.

Près de 300 personnes participeront à cette réunion, parmi lesquelles les représentants des bailleurs de fonds, des partenaires techniques, des organisations de la société civile, des parlementaires des 9 pays du Partenariat, des journalistes ainsi que les représentants du secteur privé. Chaque pays sera représenté par une délégation de 10 personnes.

A propos du Partenariat De Ouagadougou

Le Partenariat de Ouagadougou a été lancé lors de la Conférence Régionale sur la Population, le Développement et la Planification Familiale tenue à Ouagadougou au Burkina Faso en février 2011 par les 9 gouvernements des pays francophones de l’Afrique de l’Ouest et leurs partenaires techniques et financiers pour accélérer les progrès dans l’utilisation des services de planification familiale au Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal et Togo.

Le Partenariat de Ouagadougou est basé sur deux principes. Il mise sur une meilleure coordination entre les bailleurs de fonds pour optimiser leurs soutiens aux pays et également sur une collaboration et coopération aux niveaux national et régional pour remédier au taux élevé des besoins non satisfaits en matière de planification familiale

L’Unité de Coordination du Partenariat de Ouagadougou (UCPO), basée à Dakar (Sénégal), facilite la communication entre les pays et les bailleurs actuels et potentiels, aide à suivre les progrès par rapport aux objectifs du partenariat de Ouagadougou (PO), et partage des informations entre les parties prenantes du Partenariat et d’autres publics.

Contact Presse

Mr Rodrigue Ngouana, Chargé de Relations avec les pays du PO

Tel:(221)33-889-08-16

Email : [email protected]

Guineeco.info