Santé : vers un suivi budgétaire des investissements en matière de planification familiale

Les jeunes se familiarisent à l’outil de collecte et à l’utilisation de la plateforme de suivi des indicateurs de la planification familiale. Cette formation est l’initiative de l’Association SOS Jeunesse et Défis (SOS/JD) en faveur de cette tranche de la population, organisée ce 11 juillet 2020.

Pour Abdoul DEMBELE, Président du Conseil d’Administration du Centre d’Etudes et de Recherche Appliquée en Finances Publiques-FP, la formation va permettre aux participants faire un suivi en temps réel de l’ensemble des dépenses qui sont faites en faveur de la planification familiale. Elle permettra aussi de déceler les goulots d’étranglement afin de mieux planifier les actions du plaidoyer en faveur de la planification.

C’est un outil qui permet de suivre les indicateurs, les dépenses des produits contraceptifs et de faire une analyse comparative des données de plusieurs années.

On a ciblé les jeunes parce que la santé de la reproduction s’adresse beaucoup à cette tranche de la population. Souvent le budget alloué n’est pas dépensé, dû au fait de l’estimation tardive des besoins.

HAROUNA OUEDRAOGO

Il ajoute qu’avec cet outil, il y aura la possibilité de chaque fois renseigner les besoins actuels, de suivre les dépenses et chaque fin d’année, et de faire une analyse pour ressortir le taux de consommation de ce que l’Etat alloue pour l’achat des produits contraceptifs.

Les participants doivent à la fin de la formation, utiliser l’outil pour suivre les engagements au Burkina Faso, le taux d’accroissement du financement, renseigner les besoins actuels. Et en fin, faire une analyse sur le taux d’accroissement du financement des produits contraceptifs.

Nafisiatou VEBAMA
Publié le 11-07-2020 dans Infowakat