Santé de la reproduction : L’ONG PP Global lance la campagne « La santé des jeunes d’abord ! »

L’ONG Planned Parenthood Global (PP Global) a procédé au lancement officiel de sa campagne mass media de son programme « Voix pour la santé », ce lundi 29 octobre 2018 à Ouagadougou. L’objectif de cette activité est de faciliter l’accès des adolescents et des jeunes aux services de santé sexuelle et reproductive. Le ministre de la Santé, empêché, c’est son conseiller technique, Dr Narcisse Naré, qui a présidé la cérémonie. C’était en présence de plusieurs invités dont le directeur de cabinet du Président du Faso, Seydou Zagré.

« La santé des jeunes d’abord ! ». C’est le slogan de la campagne mass media de sensibilisation des jeunes à la santé sexuelle de l’ONG Planned Parenthood Global (PP Global). Le lancement officiel de l’activité est intervenu ce lundi 29 octobre 2018, à Ouagadougou. C’est une campagne de communication qui se veut impactante, en mettant l’accent sur les médias de masse et les réseaux sociaux. Elle vise à augmenter une opinion publique favorable à la santé de la reproduction des jeunes au Burkina Faso, selon Aminata Rabo, cheffe d’équipe pays de PP Global.

Pendant deux mois, des spots audiovisuels seront diffusés sur des radios et télévisions. Des insertions publicitaires seront faites dans les médias dont lefaso.net. Il y aura également des affiches sur 38 panneaux publicitaires à travers le pays. Les réseaux sociaux (Facebook et Twitter) ne seront pas en reste.

En cette année 2018, l’ONG a mis en place le programme « Billi Now Now ». C’est une campagne mondiale pour la jeunesse lancée en Afrique et animée par des jeunes, selon Latanya Mapp Frett, directrice exécutive de PP Global. Le programme, à l’entendre, va permettre aux jeunes de prendre en charge leur corps, leur culture et leur destin. Le nom « Billi Now Now » reflète le milliard de jeunes de la planète et l’urgence d’agir.  La vision de l’organisation, d’ici à 2020, est de favoriser une politique nationale sur les soins adaptés aux jeunes, qui oriente des financements au niveau local. Cela permettra d’appuyer les services et la délégation des tâches.

Le ministre de la Santé, au vu de ce programme novateur, a, par l’entremise de son conseiller technique, remercié et félicité PP Global. Pour lui, aujourd’hui, il est temps de parler ouvertement des conséquences liées à la mauvaise gestion de la sexualité chez les jeunes. Le ministre est convaincu que cette campagne de communication mass media va influencer positivement l’opinion publique sur la santé de la reproduction des jeunes. Il a rassuré PP Global de la disponibilité de son département à l’accompagner dans l’atteinte de ses résultats.

Le présent programme est mis en œuvre par quatre partenaires de PP Global. Il s’agit de l’Union des religieux et coutumiers du Burkina pour la promotion de la santé et le développement, l’Association des journalistes et communicateurs en population et développement, le Réseau africain de jeunesse, santé et développement du Burkina Faso et l’Association jeunesse et défis.

Dimitri OUEDRAOGO


Publié le 29-10-2018 dans Lefaso