Santé de la reproduction: Les femmes de la société civile pressent Macky

Les femmes de la société civile à travers le réseau Siggil Jiguéen, ont organisé ce mercredi, un atelier de consolidation sous régionale sur la population et le développement. Une occasion pour elles, d’appeler le président Macky Sall a signé le décret d’application de la loi sur la santé de la reproduction voté depuis 2015.

« Nous constatons que depuis mai 2005, il y a des problèmes sur l’application de la loi sur la santé de la reproduction. Et pourtant, depuis plus de 6 mois, le projet est sur la table du président Macky Sall», a déclaré la présidente du Réseau Siggil Jigéen(RSJ).

Des goulots d’étranglement
Mme Sophia Diop d’ajouter : «On sait bien qu’il y a des goulots d’étranglement pour l‘application de la loi et qui n’ont pas été identifiés, mais l‘Etat du Sénégal doit assumer ses engagements, même s’il n’est pas simple avec des pesanteurs socio-culturelles.» Des progrès sont notés par le Sénégal qui passe de 12 à 25%. «L’objectif est d’atteindre en 2020, 40%», laisse-t-elle entendre.

Des choses à améliorer

Cependant dit-elle, des choses restent encore à améliorer. Il s‘agit de l’accès à l’information et aux services de planification en zone rurale, la recrudescence de la violence, les mariages d’enfants, les mutilations génitales qui persistent toujours, malgré l’existence d’une loi.

Khadre SAKHO

Publié le 24-10-2019 dans senego