Saint valentin sans grossesses : Une campagne de sensibilisation des jeunes ambassadeurs en santé sexuelle et de la reproduction et pour la planification familiale au Bénin

La fête de l’amour, la Saint valentin du 14 Février dernier a été l’occasion pour les jeunes ambassadeurs pour la PF au Bénin de sensibiliser leurs pairs sur l’importance de l’utilisation des méthodes contraceptives.

A l’occasion de la célébration de la journée de la Saint Valentin, la Coalition des Organisations de la Société Civile pour le repositionnement de la planification familiale en Afrique de l’ouest section du Bénin, a organisé avec la collaboration des  Jeunes Ambassadeurs en Santé Sexuelle et de la Reproduction et pour la Planification Familiale au Bénin, une campagne de sensibilisation dénommée « SAINT VALENTIN SANS GROSSESSSES ».

Ladite campagne avait pour but, d’attirer l’attention des jeunes étudiants et des jeunes déscolarisés sur les éventuels risques qu’ils courent en ayant des rapports sexuels non protégés en général et particulièrement en cette journée de la Saint Valentin, dite fête de l’amour où certains jeunes s’adonnent plus à des activités sexuelles. L’objectif spécifique était d’inciter les jeunes, scolarisés ou non à utiliser obligatoirement le préservatif lors d’un rapport sexuel

La campagne s’est déroulée en deux phases : en matinée sur le Campus universitaire d’Abomey-Calavi et en soirée sur l’esplanade du stade de l’amitié de kouhounou à Cotonou.

Les Jeunes Ambassadeurs en Santé Sexuelle et de la Reproduction et pour la Planification Familiale au Bénin, répartis en binôme, ont investi le campus universitaire d’Abomey-Calavi  dans la matinée de ce 14 février 2014 où devait débuter la sensibilisation. Quatre zones ont été couvertes par ces derniers à savoir : L’arrêt bus et la cantine EPAC, le jardin botanique, le jardin U et la cantine ENAM.

Chaque binôme dans sa zone de couverture a sensibilisé les jeunes étudiants, en communication interpersonnelle et leurs ont distribué des préservatifs et des prospectus.

En soirée le même exercice a été répété sur l’esplanade du stade de l’amitié de kouhounou. La sensibilisation a eu lieu au niveau du bar situé dans l’enceinte de la piscine olympique et des maquis situés sur le ceinturage du stade. A cette étape, s’était beaucoup plus les jeunes couples qui ont été pris en compte

Les Jeunes Ambassadeurs en Santé Sexuelle et de la Reproduction et pour la Planification Familiale au Bénin, au cours de cette campagne, ont pu sensibiliser en tout, sur les deux sites,  plus de  651 jeunes tous sexes et catégories confondus et distribuer environ 2448 préservatifs.

Ont peut dire sans se tromper que la campagne a été une réussite, au vu de la disponibilité des jeunes à écouter les conseils prodigués par leurs pairs, sans occulter l’intérêt qu’ils ont accordé aux préservatifs qu’ont leurs a distribué au point où certains en voulaient plus qu’ont leurs en donnaient et même d’autres de passages près des lieux de la sensibilisation, notamment sur l’esplanade du stade, qui n’avaient pas le temps d’être sensibilisés, s’arrêtaient tout au moins pour demander des préservatifs.

Ce succès, les jeunes ambassadeurs le doivent aussi à l’encadrement technique et l’apport logistique du coordonateur de la coalition des OSC/PF en la personne de M. Jérôme CHATIGRE, et la supervision de M. Lookman TIDJANI  consultant/journaliste spécialiste en SRAJ.

Article proposé par Yves Cyriaque, JAPF Bénin.