Planification familiale : Session de formation des agents de santé

méthodes contraceptives

Le projet de renforcement de la planification familiale et de la santé sexuelle et reproductive, forme des agents de santé de sa zone d’intervention. La session a lieu à l’arrondissement n°6 de Bobo-Dioulasso, du 27 juin au 1er juillet 2018.

La session de formation des agents de santé est prévue pour cinq jours. Les deux premiers sont réservés à la formation théorique, le troisième jour aura lieu la manipulation sur toutes les méthodes contraceptives, les quatrième et cinquième jours sont destinés aux stages et pratiques cliniques. L’objectif de la formation est de développer/renforcer les connaissances et compétences des prestataires afin qu’ils soient aptes à fournir aux usagers des services de Planning Familial (PF) de haute qualité. A la fin de cet atelier les agents de santé devraient être en mesure d’expliquer le concept de santé de la reproduction; connaître les principes d’un bon conseling; avoir les aptitudes d’un bon conseiller; offrir de manière sure aux usagers, toutes les méthodes contraceptives. Une évaluation des participants sera faite. Ceux qui auront une note inférieure à 85/100, feront l’objet d’un suivi particulier pour parfaire leur formation.

Encadré

Dr Michel Zoundi responsable de la formation à l’ONG Marie stopes Burkina Faso

«Nous accompagnons la commune de Bobo-Dioulasso dans la mise en œuvre de ce projet qui vise le renforcement de la planification familiale dans les formations sanitaires de la commune. L’objectif de la formation est de développer et renforcer les compétences des agents de santé à offrir des services de PF de haute qualité aux différents clients. Nos attentes c’est l’assiduité, la ponctualité; et l’engagement des agents de santé à bien suivre les cours théoriques, les pratiques sur mannequin, acquérir les compétences techniques sur le terrain en vue de pouvoir répondre aux objectifs du projet».

Aminata DIARRA (stagiaire)

Publié le 28-06-2018 dans l’express du faso