Plaidoyer de la Société Civile pour la Planification Familiale en Afrique de l’Ouest

Grâce à une nouvelle subvention de la Fondation William et Flora Hewlett,IntraHealth International continuera à développer et à renforcer les relations entre les gouvernements et les Organisations de la Société Civile (OSC) au Bénin, au Mali, et au Sénégal, et à partir de maintenant étendra ce projet au Niger et au Burkina Faso.

Les taux de mortalité maternelle et de fécondité en Afrique de l’Ouest restent élevés vu que l’utilisation des méthodes modernes de planification familiale et des contraceptifs demeure faible. Par le biais du Projet de Renforcement de l’Engagement de la Société Civile pour la Planification Familiale en Afrique de l’Ouest (CS4FP), en Français (OSCPF), IntraHealth travaillera avec les Organisations de la Société Civile et les gouvernements afin de donner à plus de femmes, de familles et de jeunes, l’accès aux meilleurs services en planification familiale.

Lors d’une conférence sur planification familiale en 2011 à Ouagadougou, au Burkina Faso, les gouvernements des pays Francophones d’Afrique de l’Ouest ont pris des engagements formels de réduire la mortalité maternelle et les besoins non satisfaits en planification familiale de 25% dans leurs pays d’ici 2015. Neuf de ces pays, ainsi que les principaux bailleurs de la région, ont formé le Partenariat de Ouagadougou pour continuer la collaboration afin de respecter leurs engagements en matière de planification familiale.

A travers le Projet CS4FP en cours, IntraHealth renforcera le rôle de plaidoyer des Organisations de la Société Civile (OSC) et favorisera les partenariats entre les organisations et les gouvernements afin d’aider les pays à atteindre ces objectifs, particulièrement en investissant davantage dans les services de planification familiale de qualité.

Cette nouvelle subvention de deux ans permettra au projet de:

  • Etendre le réseau actuel de Coalitions de la Société Civile actifs à deux nouveaux pays: le Niger et le Burkina Faso.
  • Renforcer la capacité des coalitions dans les cinq pays à faire le plaidoyer pour la planification familiale auprès des gouvernements et contribuer au dialogue international en la matière.
  • Favoriser les échanges entre les coalitions, y compris le partage des meilleures pratiques.
  • Mobiliser les jeunes issus des coalitions du Bénin, du Mali, et du Sénégal en tant que membres et partenaires, garantissant ainsi que les efforts de plaidoyer soient représentatifs de ceux qui utilisent les services de planification familiale et favorisent l’émergence de la prochaine génération de leaders en plaidoyer pour la planification familiale.
  • S’assurer que les bailleurs honorent les engagements de financement pris lors des rencontres de Ouagadougou et de Londres sur la planification familiale et dans le cadre de l’initiative FP2020.
  • En fin de compte, contribuer à l’amélioration des conditions de santé des mères, des nouveau-nés et des enfants en augmentant l’utilisation et la disponibilité des services de planification familiale en Afrique de l’Ouest.

Le Projet de Renforcement de l’Engagement de la Société Civile pour la Planification Familiale en Afrique de l’Ouest (CS4FP) est financé par laFondation William et Flora Hewlett.

This article was originally posted on IntraHealth International’s website, and can be found here:

http://www.intrahealth.org/page/civil-society-advocates-for-family-planning-in-west-africa

Translation provided by EtriLabs.