Mme Sangaré Madina Bâ, consultante d’Intrahealth pour le programme régional de CS4FPplus, salue le repositionnement réussi de la Planification familiale en Guinée

L’atelier ouvert mardi 22 octobre à Conakry, sur la révision des normes de la santé des adolescents et des jeunes en vue de leur meilleure adaptation aux normes mondiales de l’OMS pour une bonne qualité des services en santé se poursuit. Il prendra fin le 29 octobre 2019.

Au lancement de cette formation à l’hôtel Kaloum situé en centre-ville de Conakry, Mme Sangaré Madina Bâ consultante internationale Intrahealth pour le programme régional de CS4FPplus, a affirmé que l’objectif est de renforcer les capacités des Organisations de la Société civile pour bien soutenir les politiques et programmes en matière de santé et particulièrement ceux de SR/PF.

Le programme régional de CS4FPplus, intervient dans les 9 pays du Partenariat de Ouagadougou (PO). La Guinée a bénéficié depuis 2017 du soutien de ce programme pour mener une série d’activités au nombre desquelles :  l’élaboration et la mise à jour de la feuille de route nationale sur l’éducation complète à la sexualité, l’élaboration des modules de formation des enseignants, la formation des formateurs et des enseignants pour l’introduction de l’ECS dans les curricula d’enseignement, la formation des prestataires de santé pour l’amélioration de la qualité de l’offre des services adaptés aux adolescents et jeunes  et enfin cet atelier de formation pour adapter les normes SRAJ aux normes mondiales de l’OMS, a indiqué Mme Sangaré qui a saisi l’occasion pour saluer le repositionnement réussi de la planification familiale dans le pays.

 Kadiatou Thierno Diallo

Publié le 29-10-2019 dans lepopulaireguinee