Le Comité National de Pilotage du projet SWEDD installé

Le Ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement, Abdoulaye Bio Tchané a installé officiellement ce mardi 31mars 2020, le Comité National de Pilotage (COPIL) du Projet régional « Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel – Sahel Women’s Empowerment and Demographic Dividend » (SWEDD -Bénin).

Présidé par le Directeur Général des Politiques de Développement, Cyriaque Edon, le Comité National de Pilotage (COPIL) du Projet SWEDD-Bénin sera le comité d’orientation et de supervision de la mise en œuvre du projet SWEED-Bénin.

« Le COPIL sera l’organe qui supervise l’unité de gestion et qui aura pour mission de valider les différents documents de dépenses, le budget, les documents de son opérationnalisation, et aussi les différents manuels et les manuels d’exécution, les manuels d’administration, et donc, le rôle du COPIL, c’est de superviser, de s’assurer de la bonne gestion, de la bonne mise en œuvre du projet. » M. Cyriaque EDON.

Le Programme SWEDD a pour objectif d’accélérer la transition démographique et de réduire les inégalités entre les sexes dans le sahel, en améliorant notamment l’autonomie des femmes et des adolescentes, leur accès à la planification familiale, et aux services de qualité et produits de santé maternelle et infantile.

M. Edon a précisé que « Le projet est destiné aux filles et aux femmes qui sont dans des zones de vulnérabilité pour leur permettre d’avoir à mieux gérer une reproduction responsable. Et aussi, arriver à sensibiliser les hommes, les jeunes enfants sur ce qu’on appelle ici les maris et les futurs maris à la question et à la cause des femmes ».

Présente à la cérémonie d’installation du COPIL, la Coordonnatrice de l’Unité de Gestion du SWEDD, Mme Naïmatou Biodjara a fait savoir que ce projet se traduit à travers les interventions qui devront impacter 3.000.302 filles et jeunes garçons et des femmes.

« Ce sont des bénéficiaires directs du projet », a-t-elle indiqué avant de souligner que le SWEDD-Bénin a également des bénéficiaires indirects qui sont dans la population active, les jeunes filles, les femmes, la société civile, les communautés à la base, les leaders religieux sont les bénéficiaires directs du projet. C’est donc un projet purement social et cela se traduira à travers des actions innovantes. Le gouvernement, en négociant ce projet a plus mis l’accent sur les actions innovantes surtout en direction des jeunes », a-t-elle précisé.

Le Ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement, Abdoulaye Bio Tchané a félicité l’équipe présidé par le Directeur Général des Politiques de Développement, il leur a rapellé que le SWEDD est un vœu du Chef de l’Etat, le Président Patrice TALON pour l’autonomisation des femmes. Il a ensuite insisté sur l’importance de ce projet pour la réduction de la pauvreté, et cela se fera à travers les actions en direction des femmes, des filles, à la réalisation des droits et du plein potentiel de ces filles.

Il faut rappeler que le SWEDD-Bénin prend en compte les 77 communes du Bénin, avec pour cibles principales les filles de 10 à 14 ans, les adolescentes de 15 à 24 ans et les femmes. Le coût global du projet est de 90 millions de dollars US, soit environ 50 milliards de FCFA sous forme de don sur la période 2019-2023 (cinq ans).

Marcel HOUETO

Publie le 31-03-2020 dans 24haubenin