Le Bénin se dote d’un plan global pour le contraceptif injectable

La validation et le lancement du rapport global de mise à l’échelle de Sayana Press en milieu communautaire ont fait l’objet, d’un atelier d’une journée ouvert ce jeudi 23 août 2018 au ministère de la santé à Cotonou. Les travaux se sont déroulés dans la salle de réunion du Programme Santé de Lutte contre le Sida (PSLS) en présence des directeurs de la DSME et de la DNSP et plusieurs acteurs intervenants dans le domaine de la santé de la reproduction dont la DSME, l’USAID, l’APC, et GRAFED Ong, qui a mobilisé les ressources financières pour l’élaboration dudit plan.

Le plan global de mise à l’échelle de Sayana Press au niveau communautaire est subdivisé en 5 parties. Ce document de 21 pages vise à porter le taux de prévalence contraceptive à 22% d’ici à fin 2020 selon les explications du consultant Boris SOUSSIA. En effet, « la prévalence contraceptive est faible au Bénin et tourne autour de 12,5% en 2014 (enquête MICS) et les besoins non-satisfaits en Planification Familiale (PF) demeurent supérieurs soit 35,5% chez les femmes de 35 à 39 ans » à souligné Dr Gaston Ahounou, chef du service de planification familiale, santé des adolescents et jeunes à la Direction de la mère et de l’enfant du ministère de la santé (Dsme), en se référant aux résultats de l’enquête démographique et de santé au Bénin (Edsb) réalisée en 2011. C’est donc pour corriger cette situation et booster la PF, que le Bénin a pris plusieurs engagements au plan international, à Addis Abéba en 2013 poursuit le spécialiste.


Pour respecter ses engagements, notamment celui inscrit au point 4 et qui consiste à élargir la gamme des méthodes contraceptives de planification familiale au niveau communautaire y compris les contraceptifs injectables (Sayana Press) dans les 34 zones sanitaires d’ici à fin 2019, le gouvernement a introduit en phase pilote le contraceptif injectable Sayana Press au niveau communautaire dans dix (10) Zones Sanitaires (ZS) du pays. Un an après la phase pilote, il est décidé le passage à l’échelle nationale.

La mise à l’echelle de sayana press se fera de façon progressive 

Ainsi, pour améliorer la santé de la mère et de l’enfant au Bénin, le Groupe de recherche d’action et de formation en épidémiologie et en développement (GRAFED Ong) a, grâce à son dynamisme mobilisé les ressources financières pour l’élaboration d’un plan global de passage à l’échelle nationale de cette nouvelle méthode injectable au niveau communautaire.

Sayana Press est entrain d’être introduit dans toute la sous-région et le Bénin s’est lancé aussi dans le mouvement et nous en tant que GRAFED Ong avons jugé de jouer notre partition en mobilisant les ressources financières pour l’élaboration d’un plan global de passage à l’échelle nationale de sayana press au niveau communautaire, a indiqué le Directeur exécutif de GRAFED ong et coordonnateur de la coalition des Ocs/Pf, Jérome Chatigre, lors de la cérémonie d’ouverture des travaux.

Après la présentation du plan par le consultant Boris SOUSSIA, les participants répartis en groupes de travail ont apporté des amendements au document qui a été validé par acclamations sous réserve des corrections. Au terme de l’atelier, Dr Gaston Ahounou qui a présidé les travaux, n’a pas manqué au nom de son chef hiérarchique de remercier tous acteurs impliqués dans le processus principalement Champions of global reproductive rights (Pai) pour son appui financier et GRAFED Ong pour son appui technique. Il a aussi salué la présence de la plate-forme nationale  »les leaders religieux s’engagent » à cette rencontre.

Juliette MITONHOUN

Publié le 25-08-2018 dans 24 au Bénin