KIGALI, Hôte de la 5e Conférence Internationale sur la Planification Familiale

La 5ème Conférence Internationale sur la Planification Familiale (CIPF) se tiendra à Kigali (Rwanda) du 12 au 15 novembre 2018, annonce un communiqué de presse.

La CIPF aura pour cadre le Centre de Convention de Kigali, qui a accueilli par le passé le 27ème Sommet de l’Union Africaine (UA) et d’autres rencontres de haut niveau, précise le texte publié sur le site dédié à la rencontre.

La conférence demeure « la plus grande conférence scientifique sur la santé de la reproduction et la planification familiale », à l’initiative de l’Institut Bill & Melinda Gates pour la population et la santé de la reproduction, signale la même source.

Organisée tous les deux ans depuis 2009, la CIPF est un « point d’inflexion stratégique pour la communauté internationale de la planification familiale et de la santé de la reproduction », renseignent les organisateurs.

Elle permet aux dirigeants politiques, aux scientifiques, aux chercheurs, aux décideurs, aux plaideurs et aux jeunes de « disséminer leurs connaissances, de célébrer les succès et d’identifier les prochaines étapes vers l’objectif de permettre à 120 millions de femmes additionnelles d’accéder à la contraception de qualité, sur la base du libre choix, d’ici 2020 ».

La CIPF sert également de plateforme internationale depuis laquelle les pays, organisations et individus peuvent prendre des engagements publics en faveur de la planification familiale, et peuvent être reconnus pour leurs accomplissements.

Des douzaines d’événements parallèles sont organisés autour de la conférence par de nombreuses institutions et divers groupes provenant de partout dans le monde.

Les conférences précédentes ont été organisées à Nusa Dua, en Indonésie, en 2016, à Addis Abeba (Ethiopie) en 2013, à Dakar en 2011 et à Kampala (Ouganda) en 2009.

Publié le 06-11-2018 dans APS