Journée internationale de la femme : clôture de la campagne de sensibilisation de la ministre de l’action sociale

Les rencontres de sensibilisation et de mobilisation des femmes des 5 communes de la capitale, dans le cadre des préparatifs de la journée internationale de la femme, ont pris fin à la mairie de Kaloum, après celles de Matoto, Ratoma, Matam et Dixinn.

Madame la Ministre et sa délégation, ont été reçues par la mairesse de Kaloum, en présence d’une foule en liesse, fortement mobilisée.

Dans son allocution de circonstance, Dame Aminata Touré, a exprimé sa joie de recevoir la délégation du département et émis le souhait de voir celle-ci, apporter, le message d’autonomisation aux femmes de Kaloum.

À la suite de madame le Maire, la porte-parole des femmes, a loué l’initiative du ministère de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance, qui consiste à demander le point de vue de toutes catégories de femmes, à propos de l’organisation du 08 Mars.

Ceci, avant d’appeler à la mobilisation de toutes les femmes de Kaloum, sur l’esplanade du palais du peuple le 8 mars prochain.

En réponse, Mme la Ministre dira, « nous avons fait exprès de terminer notre noble tournée, de sensibilisation et de mobilisation pour la célébration du 08 mars, sur la commune abritant la présidence de la République, car pour nous, Kaloum est la commune de la BARAKA », a-t-elle dit.

« Femmes de Kaloum, la seule journée consacrée à la femme dans le monde est le 08 mars, mais en Guinée le Président de la République le Professeur Alpha CONDE demande que tout le mois de mars serve à magnifier la Femme Guinéenne ; c’est pourquoi nous profiterons du 08 mars de cette année pour faire le bilan des MUFFA car le Président tient à cœur l’autonomisation de la femme… », soulignera Mme Diaby Mariama SYLLA

La ministre a, par ailleurs, martelé que le fonds mis à la disposition des femmes par le Président à travers les MUFFA, est un fonds revolving, une manière de dire que le remboursement permet à d’autres femmes d’en bénéficier.

Aussi, au cours des différentes rencontres dans les 5 communes de la capitale, la ministre, a indiqué que les femmes de Guinée, doivent être déterminées et organisées en vue d’atteindre les objectifs fixés pour la réussite de la fête du 8 mars.

Publié le 08-03-2019 dans mosaique Guinée