Isidore KUESSAN

Etudiant
Togo

Agé de 26 ans, Isidore Djifa KUESSAN est le cadet d’une famille de six enfants dont deux garçons. Titulaire d’une licence en communication des entreprises, il poursuit ses études de droit public, administration générale à l’Université de Lagon. Dans le souci d’apporter sa contribution dans la lutte contre les grossesses en milieux scolaires, Isidore adhère en 2005 à l’Association Togolaise pour le Bien-Etre Familial (ATBEF/IPPF) où il fut membre du Conseil d’Administration et Président national du Mouvement d’Action des Jeunes (MAJ Togo) de 2013 à 2015. Isidore est Coordonnateur volontaire d’un projet de plaidoyer dont il est l’initiateur  auprès de l’ATBEF/IPPF depuis 2014.

A travers son projet de plaidoyer intitulé « Pour la SSR des adolescents et jeunes, agissons maintenant » retenu par le Bureau Région Afrique de l’IPPF dans le cadre du programme stage 2014, Isidore a su mettre en place un Taskforce jeunes qui a conduit des actions de plaidoyer avec bravoure en faveur de l’accélération de la mise en œuvre des engagements pris par le Togo à la conférence de Ouagadougou et post sur la PF à l’endroit des Autorités de la République Togolaise et des Partenaires Techniques et Financiers à l’instar de l’UNFPA et USAID. Ce projet d’internship a permis d’adopter un programme national de lutte contre les grossesses et mariages précoces et d’obtenir un financement à hauteur de 50.000 Dollar US en vue de la poursuite de l’implémentation du projet au-delà du cadre de financement de l’IPPFRA. Le projet, à travers des actions répétées, a contribué à la création d’une dizaine d’infirmeries équipées dans certains collèges et lycées des grandes villes du Togo pour l’offre de services SR/Contraception adaptés aux adolescents et jeunes et à l’allocation de 200.000 Dollar par l’Etat Togolais pour l’achat de produits contraceptifs en 2016.

En effet, en tant que jeune leader en SR/PF au Togo et en tant que jeune représentant au sein du Cadre de concertation pour la SR/PF, une structure mise en place par le Ministère de la Santé et de la Protection Sociale depuis 2016, Isidore participe activement aux efforts de repositionnement de la planification familiale et veille à ce que les besoins des jeunes et des adolescents soient bien abordés et pris en compte dans le Plan d’actions national budgétisé de Planification Familiale 2017-2022.

Passionné par les sujets relatifs aux droits en matière de santé de reproduction et de l’éducation sexuelle complète des adolescents et jeunes, il était panéliste à la conférence Régionale sur l’éducation à la santé de reproduction en Afrique de l’Ouest et du centre  et à la Concertation Régionale sur le cadre d’action éducation 2030 organisées par l’UNESCO et ses partenaires en octobre et novembre 2015 à Dakar, Sénégal. Ainsi, en mai 2016, au sommet panafricain des Jeunes Leaders des Nations Unies tenu à Libreville, au Gabon, Isidore a plaidé pour la nécessité de jumeler les efforts de prévention du Vih et de vulgarisation de la PF.

En dehors du projet de plaidoyer qu’il coordonne, Isidore Djifa Kuessan est actuellement président du Réseau des Jeunes Ambassadeurs pour la Santé de Reproduction et la Planification Familiale au Togo (JA SR/PF Togo).