Institut National de Formation en Sciences de Santé : Du matériel pédagogique utile

L’ONG IntraHealth International a remis, hier, un lot de matériels de démonstration clinique aux établissements publics et privés de formation en sciences de la santé. La cérémonie de remise qui s’est déroulée dans les locaux de l’Institut national de formation en sciences de santé (INFSS) était présidée par le secrétaire général du ministère de l’Education nationale, Kinane Ag Gadeda. On notait aussi la présence du directeur de IntraHealth International Mali, Dr Cheick Oumar Touré, du représentant de l’USAID, Sidi Cissé et nombre d’invités.

Le don s’inscrivait dans la mise en œuvre des activités du projet de renforcement des ressources humaines pour la santé au Mali (HRH) sur financement de l’USAID et qui vise à améliorer l’état de santé de nos compatriotes, à travers la disponibilité des prestataires qualifiés à tous les niveaux de la pyramide sanitaire.
D’un montant global de 45 millions de Fcfa, le lot est constitué de matériels d’insertion d’implants contraceptifs, de crânes de fœtus, de stimulateurs d’accouchement, et des modèles anatomiques et autres mannequins pour s’exercer sur la réanimation du nouveau-né, entre autres. Ces matériels pédagogiques permettront, à coup sûr, d’améliorer les compétences et la santé maternelle, mais surtout de réduire la mortalité infantile. Le directeur de IntraHealth International Mali a expliqué que cette donation est une opportunité pour le programme de santé de l’USAID de contribuer à la mise en œuvre des plans de renforcement des écoles publiques et privées afin d’offrir une formation clinique humaniste et adaptée.
Selon le responsable de IntraHealth, les annonces du président de la République à l’atelier de haut niveau sur la reforme du système de santé représentent une véritable révolution dont le succès dépendra de la disponibilité de prestataires de santé bien formés et équitablement repartis sur le territoire national.
Le représentant de l’USAID a réaffirmé l’engagement des Etats-Unis à soutenir le gouvernement dans l’amélioration de l’apprentissage tout au long de la vie professionnelle des travailleurs et prestataires de soins de santé. Sidi Cissé a aussi expliqué que le rapport de 2016 du département des ressources humaines du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique indique qu’il y aurait une moyenne d’environ 5 agents de santé pour 10.000 personnes au Mali. Ces statistiques sont en deçà de la norme de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui est de 23 travailleurs de santé pour 10.000 citoyens. « Nous demandons au gouvernement et aux partenaires de continuer à mettre l’accent sur l’amélioration du leadership et de la gestion dans les domaines de la santé, y compris l’éducation et la formation », a-t-il lancé.
A sa suite, Kinane Ag Gadeda a indiqué que les matériels de démonstration clinique sont indispensables pour l’application de l’approche par compétence préconisée comme méthode d’enseignement par l’Organisation ouest-africaine de la santé (OOAS) dans le cadre de l’application du curriculum harmonisé. Il a aussi rappelé que la donation fait suite à une évaluation d’IntraHealth dans 11 établissements de santé, couverts par le projet de renforcement des ressources humaines pour la santé.
Le porte-parole des établissements bénéficiaires, Sidi Yaya Ba, a déclaré que ces actions apportent la preuve que l’Etat accorde une grande importance aux écoles privées de formation en sciences de la santé.
Par ailleurs, le secrétaire général du ministère a symboliquement remis un lot de matériels au président de l’Association des écoles de santé publiques et privées.

Mohamed D. DIAWARA

Publié le 01-03-2019 dans Bamaba