Dr. Sidi Mohamed Abdel Aziz Coordinateur PNSR Mauritanie, un combattant infatigable de la SR/PF

Depuis sa nomination en avril 2017, à la tête du Programme Nationale de la Santé de la Reproduction (PNSR) en Mauritanie, Dr. Sidi Mohamed Abdel Aziz, gynécologue obstétricien de profession, a apporté une plus-value à la santé reproductive et à la planification familiale (SR/PF) dans son pays. Ce samedi 8 décembre 2018, il supervisait la restitution d’un voyage d’études effectué par certains de ses collaborateurs au Bénin, entre le 29 novembre et le 2 décembre dernier, sur le «Sayana Press».

L’homme s’investit à fond pour booster la SR/PF, plombée par des pesanteurs socioculturelles et l’absence quasi-totale de fonds internationaux. Le HP+, donc le gouvernement américain, principal bailleur de la SR/PF dans le monde, vient de signifier officiellement la suspension de son aide financière à la Mauritanie. Loin de se décourager, Dr. Sidi Mohamed Abdel Aziz compte sur la part du budget de la santé réservée à la SR/PF et sur des bailleurs comme l’Union Européenne.

Avant sa nomination au PNSR, Dr. Sidi Mohamed Abdel Aziz était Chef de service à l’Hôpital de l’Amitié de Nouakchott, de 2011 à 2017, membre du Conseil pédagogique à la Faculté de Médecine de Nouakchott de 2010 à 2016. Il est membre du Bureau Exécutif de l’Ordre National des Médecins depuis 2010, assistant hospitalier à la Faculté de Médecine de Nouakchott. Il fut Directeur Adjoint et Chef de service gynécologie à l’hôpital de Kiffa entre 2004 et 2010.

Infatigable ambassadeur de la SR/PF, Dr. Sidi Mohamed Abdel Aziz profite de toutes les réunions du Partenariat de Ouagadougou, ce symposium des acteurs africains et internationaux, pour plaider la cause de son pays. Comme à la 6ème Réunion Annuelle (RA) à Conakry, où il avait déploré l’isolement de la Mauritanie, il compte récidiver lors de cette 7ème RA du Partenariat prévue à Dakar, pour porter encore plus loin la voix de Nouakchott.

Cheikh Aïdara