Autonomisation de la femme / Mariétou Koné à l’ouverture du forum SWEDD : « L’engagement de la Côte d’Ivoire ne faiblira pas »

En présidant ce lundi 17 décembre l’ouverture du Forum de partenariat public-privé de haut niveau dans le cadre du Projet Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel (SWEDD), la Ministre de la solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la pauvreté, Mariatou Koné a reaffirmé l’engagement du Gouvernement à faire sortir les femmes de la pauvreté.

« Le projet SWEDD nous donne espoir dans le développement socio-économique de nos pays. L’engagement de la Côte d’Ivoire dans ce projet ne faiblira pas. Bien au contraire, il a été porté très haut, avec l’implication de la Première dame en 2017. Nous devons, aujourd’hui, renforcer les initiatives inclues dans le projet, à travers un partenariat solide avec le secteur privé », a déclaré la ministre.

Ce forum de deux jours a été ouvert avec l’objetif d’amener le secteur privé à soutenir financièrement le projet SWEDD, à créer des synergies et favoriser des collaborations stratégiques qui répondront aux besoins des populations, notamment des femmes et des jeunes dans les 7 pays du SWEDD que sont la Côte d’Ivoire, le Mali, le Burkina Faso, le Niger, la Mauritanie, le tchad et, plus récemment, le Bénin..

Pour le président du comité régional de pilotage, le ministre malien du plan et de l’Aménagement du territoire, Adama tiémoko diarra, une des étapes clés de la mise en œuvre de la feuille de route du projet inclut le présent forum qui sera suivi d’une tournée de présentation visant à sensibiliser les principaux partenaires financiers à investir dans le SWEDD et une table ronde sur la mobilisation des ressources, prévue se tenir au cours du premier trimestre 2019.

La table ronde, à en croire le ministre malien, devra « Relever le défi de l’autonomisation des femmes qui est une condition sine qua none pour capturer le dividende démographique et assurer un développement prospère, durable pour tous.»

Notons que l’évènement est organisé en collaboration avec la Banque mondiale, et l’UNFPA, le Fonds des Nations Unies pour la Population, qui a vu la participation de son Directeur régional pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, M. Mabingue Ngom.

Des dignitaires, délégations ministérielles, dirigeants d’entreprises, partenaires techniques et financiers, et organisations non gouvernementales étaient également présents, afin d’échanger sur des solutions novatrices et concrètes pour accélérer l’autonomisation des femmes et des jeunes filles, et lutter pour la réduction de la pauvreté dans la région.

Lancé en novembre 2015, le projet SWEDD vise à améliorer l’autonomie des femmes et des adolescentes, leur accès aux services de qualité en matière de santé maternelle et infantile, et de planification familiale. Il œuvre également à la réduction des inégalités entre les sexes dans le Sahel.

Atapointe

Publié le 18-12-2018 dans news Abidjan