Produits contraceptifs, un taux de disponibilité de près de 100%


produits contraceptifs

Les produits contraceptifs enregistrés dans les points de prestation de services avoisinent un taux de 96% au Sénégal. Une disponibilité rendue possible grâce au projet « Informed Push Model » ou « Yegsi naa », mis en œuvre depuis 2013.

« Depuis un an, le projet est étendu aux produits de santé publique qui peuvent ainsi obtenir pour leurs besoins de planification, des données de consommation au niveau des points de prestation de services où le taux de disponibilité des produits contraceptifs est de 96% ».  L’annonce a été faite par le Dr Babacar Guèye, directeur pays de l’ONG Intra Health lors de la cérémonie de clôture du projet « Informed Push Model ».

S’agissant de la rupture des stocks de produits contraceptifs qui était de 80% au lancement du projet Ipm, Dr Babacar Guèye a indiqué qu’elle a été réduite à moins 2%. Le projet Ipm a également fait augmenter de 56% la consommation en produits contraceptifs. Selon Bigué Ba Ndiaye, l’Ipm a permis au Sénégal de connaître des performances en matière de santé en général, et dans celle contraceptive en particulier. Suffisant pour qu’elle dise que ledit projet a permis au Sénégal de s’ illustrer au niveau sous-régional grâce à ses actions sur la disponibilité des produits contraceptifs, mais aussi et surtout sur l’information.

Pour Dr Annette Seck Ndiaye, directrice générale de la Pharmacie Nationale d’Approvisionnement (PNA), le projet Informed Push Model (IPM) est un processus de transformation de la chaîne d’approvisionnement, eu égard aux ruptures de stocks qui étaient devenues récurrentes. Ce qui a conduit la PNA au lancement en 2013 du concept de pharmacie régionale mobile. Le projet Informed Push Model (IPM) qui tire à sa fin,  est financé par la Fondation Bill et Melinda Gates (BMGF) et l’Association MSD for Mothers (MfM). Il est mis en œuvre depuis ans  par Intra Health International et le Ministère de la Santé et de l’Action sociale dans le but d’appuyer ce dernier pour le repositionnement et l’atteinte des objectifs de la planification familiale.

Paru le 29-09-2017 dans Rewmi