La perception de la planification familiale en milieu rural


Pour remédier à ces problèmes et, aider ces hommes à comprendre les avantages de la planification familiale, il faut instaurer des séances d’informations, de formations, d’implication et de suivi sur ces thématiques avec eux. C’est dans cet optique qu’un projet dénommé ‘’Projet Innovant’’ est entrain d’être expérimenté dans certains Districts Sanitaires du Togo. Les principaux acteurs seront les hommes et les jeunes garçons. Comment est-ce que ce projet va se faire ? Comment est-ce que les maris et les jeunes garçons peuvent aider pour l’adoption des méthodes contraceptives par les femmes, surtout dans les milieux ruraux ? Comment est-ce que ces hommes et garçons peuvent-ils aider pour la réduction des violences basées sur le genre dans les communautés ?

En entendant, voici le témoignage d’un homme qui a chassé un Agent de Santé Communautaire (ASC) de sa maison autrefois mais qui, aujourd’hui est devenu un promoteur des méthodes contraceptives dans sa communauté.

« Je suis Koffi, un chauffeur à Tchékpo Dédékpoè (Préfecture de Yoto/Togo), j’ai six (06) enfants avec ma femme. L’âge qui sépare mon dernier fils et sa sœur n’est que huit (08) mois. Un soir, de retour du boulot, je vois un homme assis avec ma femme dehors entrain de discuter. J’ai chassé cet homme avec ma machette. L’homme est parti et est revenu un autre jour sans avoir sur lui le gilet qu’il avait porté le jour où je l’avais chassé. Je ne l’ai pas reconnu et, après quelques minutes de discussions, j’ai finalement compris qu’il était venu pour m’aider à ne plus avoir des naissances rapprochées avec ma femme. Je l’ai mis à l’épreuve en acceptant qu’il fasse adopter une méthode à ma femme. Et, depuis ce jour, lui et moi sommes devenus de très bons amis. Je lui ai même confié des couples pour discussion et adoption de méthodes contraceptives par ceux-ci. Depuis qu’il a fait adopter une méthode contraceptive à ma femme, elle n’est plus tombée enceinte et mon benjamin a maintenant trois (03) ans. Aujourd’hui, je sais que je peux décider de quand avoir un enfant avec ma femme et c’est juste génial ».

Cet article a été écrit par Fabrice Afawoubo, Jeune Ambassadeur SR/PF du Togo.

Découvrez le sur son blog intitulé Mon Combat sur lequel il partage les actualités sur ses actions pour un meilleur accès des populations à la Planification Familiale. 

SaveSave

SaveSave