Participation des Jeunes ambassadeurs pour la planification familiale à la session spéciale de l’AG des Nations Unies à New York


Dans sa résolution 65/234 intitulée « Suivi de la Conférence internationale sur la Population et le développement au-delà de 2014 », l’Assemblée Générale des Nations Unies a décidé de convoquer au cours de sa soixante neuvième session du lundi 22 septembre à New York une session extraordinaire qui permettra d’évaluer la mise en  œuvre du programme d’action et de renouveler le soutien politique en faveur des mesures nécessaires à la pleine réalisation de ses buts et objectifs. Au paragraphe 9 de la même résolution, l’Assemblée Générale a souligné que les parties prenantes issues de la Société Civile, notamment les organisations non gouvernementales devaient participer et concourir concrètement, selon qu’il conviendrait, à la session extraordinaire et à sa préparation.

A cet effet, il a été mis sur pied en Mars 2014 le Réseau Panafricain des Coalitions pour la Population et le Développement qui devra se réunir du 17 au 19 Septembre 2014 à New York pour élaborer la déclaration à faire lors de la session spéciale de l’Assemblée Générale des Nations Unies pour la revue de la CIPD Post 2014, le lundi 22 Septembre 2014 à New York.

Avec le soutien technique et financier de l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas, deux jeunes ambassadeurs pour la planification familiale au Bénin (Afrique de l’Ouest), répondant aux noms de OUITONA Romaric et de VIDESSADI Sika, ont été désignés par leurs pairs pour représenter La Coalition des OSC pour le Repositionnement de la Planification Familiale en Afrique de l’Ouest, le Réseau des Jeunes Ambassadeurs pour la Planification Familiale en Afrique de l’Ouest et les réseaux et mouvements de Jeunes intervenant dans le domaine de la SRAJ au Bénin pour participer aux trois jours d’atelier de préparation de la déclaration à faire par le Réseau Panafricain des Coalitions pour la Population et le Développement les 17, 18 et 19 Septembre ; de même qu’à  la session spéciale du 22 Septembre au siège des Nations Unies à New York.

Ces deux représentants se sont rendus au siège des Nations Unies à New York où ils ont participé activement aux 3 jours d’atelier d’élaboration de la Déclaration faite par le Réseau Panafricain des Coalitions pour la population et le Développement du 17 au 19 Septembre 2014 au siège des du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFA) à New York. Puis ils ont pris part à l’Assemblée Générale des Nations Unies pour la revue de la CIPD Post_2014 le Lundi 22 Septembre 2014. A ce grand rendez- vous étaient présents plusieurs chefs d’Etats Africains, plusieurs ministres, plusieurs organisations et institutions internationales de même que plusieurs organisations de la société civile. Chacune de ces hautes personnalités et cadres a pris la parole au nom de son pays ou de son organisation pour présenter les différentes réalisations faites, les défis à relever et les perspectives à venir. Plusieurs d’entre elles sont revenues sur la thématique de la santé de reproduction des adolescents et jeunes qui demeure un défi commun à tous, ainsi que la croissance démographique qui reste un important enjeu de développement. Ils reconnaissent que la planification familiale doit être beaucoup plus priorisée par nos Etats et que l’emploi des jeunes doit être au cœur des actions de développement de chaque Etat. Notons au passage que le Président de la République du Bénin s’est fait représenter par son ministre chargée de la Coordination de la mise en œuvre des politiques des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) et des Objectif de Développement Durable(ODD), Monsieur Géraud AMOUSSOUGA qui a brillamment présenté les réalisations du Bénin et les défis qui restent les nôtres.

Nos deux jeunes ambassadeurs sont revenus au pays le jeudi 25 Septembre passé encore plus déterminé à mieux accomplir leurs mission à contribuer au repositionnement de la planification familiale en Afrique de l’Ouest.