Des ONG pour la réduction des grossesses en milieu scolaire au Togo


Eleves

Neuf établissements scolaires de la région des plateaux-ouest, ont accueilli des campagnes de sensibilisation visant la réduction des grossesses en milieu scolaire. Ces campagnes sont pilotées par deux ONG ;  Savoir, Action pour le soutien psychologique et social des enfants et leurs familles (SAPSEF) et Aide médicale et charité (AMC)-Kpalimé.

Ces ONG, membres de la plateforme des organisations de la société civile de lutte contre les IST/VIH/SIDA, et de promotion de la santé au Togo, avec l’appui du Fonds des nations unies pour la population (UNFPA), veulent  amener les élèves à adopter des comportements responsables. L’objectif est de contribuer à la réduction des grossesses précoces et non désirées en milieu scolaire ainsi que les infections sexuellement transmissibles.

Selon de récentes statistiques, en  moyenne 4000 cas de grossesses sont enregistrés chaque année en milieu scolaire. Ces campagnes viennent donc compléter les actions menées par le gouvernement et d’autres associations dans le but de réduire ce chiffre inquiétant.

A travers plusieurs enseignements et services de la santé de la reproduction et de planification familiale, les élèves ont appris les méthodes contraceptives modernes et  naturelles. Par ailleurs, ils sont invités à opter pour le dépistage précoce et l’abstinence sexuelle et pour ceux qui ne le peuvent pas, d’utiliser les préservatifs.

Ces campagnes de sensibilisation est la suite d’une première menée en 2016 par ces deux organisations de la société civile.

Togo Top Infos