Grossesses précoces chez les adolescentes au Sénégal et non utilisation de la PF


Femme et son bebe

La non utilisation de la contraception chez les femmes dépend du milieu dans lequel elles résident mais aussi d’autres facteurs comme la culture, l’environnement socio-économique, etc.

En effet, avec 16% des cas de grossesses enregistrés chez les ados/jeunes de 15-19 ans selon l’EDS Continue 2016 12,3% ont déjà eu leur premier enfant et 3,7% sont mères pour la première fois et participent à 10% de la fécondité du pays.

Le niveau d’instruction des femmes, la non exposition aux messages sur la PF, sont autant de raisons qui font que les femmes n’ont pas souvent accès à la contraception

Le niveau d’instruction des femmes constitue un facteur de différenciation de la survenance de la grossesse: plus la femme a un niveau d’instruction poussé et moins elle court de risque de subir une grossesse précoce où des complications peuvent survenir lors de l’accouchement pouvant entraîner la mort soit de la mère, de l’enfant ou des deux.

pour article 0

L’utilisation de la contraception moderne réduit le risque de maternité précoce

En outre, les femmes qui n’utilisent pas la contraception courent plus de risque de subir des grossesses non désirées que celles qui l’utilisent.

Il en est de même pour l’exposition aux médias. Les activités de communication quotidienne à travers des émissions sur la Planification familiale aident les femmes dans l’adoption de la contraception dans leur ménage pour espacer les naissances . Il faut reconnaître toutefois que la contraception n’est utilisé que pour espacer les naissances dans la plupart des ces. Ce traduit que son utilisation n’est pas pour la limitation ou encore moins pour la prévention de grossesses non désirées.

Religion et utilisation de la contraception chez les jeunes:

L’utilisation de la contraception chez les jeunes demeure toujours un sujet sensible du côté de la religion musulmane qui accepte l’espacement des naissances au sein du couple marié. Toutefois, au vue de la situation sur les grossesses précoces chez les adolescentes il est nécessaire que les religieux dialoguent davantage avec les jeunes et développent des stratégies basées sur la communication pour une sexualité responsable.

Ibrahima FALL