Côte d’Ivoire : Le Contrat de Désendettement et de développement (C2D) renforce le système sanitaire


Le Contrat de Désendettement et de Développement en abrégé (C2D), accord entre la Côte d’Ivoire et la France, est piloté par l’Agence Française de Développement (AFD). Renouvelé le 1er décembre 2013, les actions menées à travers cet accord sont substantielles dans plusieurs secteurs en l’occurrence le secteur sanitaire.

La commémoration des cinq années d’activités du Contrat de désendettement et de développement, le 28 juin 2018 dernier, à la primature, a permis au ministère de la santé de faire un bilan après toutes ces années.

Selon le gouvernement ivoirien, ce sont 106 milliards F CFA qui ont été injectés dans le secteur sanitaire en 2013 dans le cadre du C2D, afin d’améliorer les offres de soins dans le pays. Selon la ministre de la santé et de l’hygiène publique, Raymonde Goudou Coffie, une partie de cet appui financier a permis de remettre à niveau, 10% des hôpitaux et équiper 70 dispensaires en Côte d’Ivoire.

Renforcement du plateau du CHU d’Angré / © DR

La Côte d’Ivoire dans sa volonté de créer un système pharmaceutique dynamique, performant et adapté aux normes nationales et aux exigences internationales, en vue de permettre aux populations d’avoir accès à des soins et des médicaments de qualité, est régulièrement appuyée par l’AFD via le Contrat de Désendettement et de Développement. Selon Amadou Gon Coulibaly, premier ministre ivoirien, ce sont plus de 105 milliards F CFA qui ont été engagés dans le système pharmaceutique.

De plus, grâce au C2D, 95% des médicaments essentiels ont été rendus disponibles en Côte d’Ivoire.
Aussi, dans le but de promouvoir l’accessibilité aux services publics et privés de planification familiale, le C2D a accompagné les actions d’amélioration d’offres et de renforcement des moyens de distribution des produits contraceptifs. Ainsi, 60 millions de préservatifs ont été distribués en 2015 et plus de 500 mille personnes ont été sensibilisées à la planification familiale.

Lors d’une conférence de presse animée le jour de la commémoration du C2D, Raymonde Goudou Coffie, a indiqué que plusieurs autres projets sont en cours de réalisation.

Publié le 03-07-2018 dans Régionale