Atelier d’orientation des journalistes avec un accent sur les tendances de la planification familiale et les programmes nationaux au Sénégal


Promouvoir la participation accrue des professionnels des médias dans le traitement et la diffusion des informations dans le cadre du repositionnement de la planification familiale au Sénégal c’est l’objectif visé par la Coalition OSCPF/Sénégal en organisant cet atelier d’orientation des journalistes qui s’est tenu du 13 Décembre 2013 au 14 Décembre 2013, au Sénégal.

C’est sous forme de communication et de brainstorming que les participants de cet atelier, Journalistes de la presse écrite et blogueur, les Journalistes Radio / TV, les Journalistes Presse online / WebTV, les Facilitateurs, les Coordonnateurs OSC/PF, le Secrétariat ont échangé autours des thèmes suivant.

• Les enjeux et perspectives dans le cadre du repositionnement familial au Sénégal,

• Le Repositionnement de la planification familiale : la contribution et l’engagement de l’Etat,

• Le Repositionnement de la planification familiale : la contribution et l’engagement de la société civile : le cas du Réseau des journalistes en Population,

• Innovations et stratégies de communication dans le cadre du repositionnement de la Planification Familiale au Sénégal.

La première journée a débuté par les mots de bienvenue de part et d’autre des responsables présents sur le présidium, ensuite la première communication présentée par Monsieur Amadou Khoury Kébé de IntraHealth sur le Plan Nation du Sénégal sur la Planification Familiale (PNPF) particulièrement sur la politique sanitaire , les indicateurs clés et l’évolution de la mortalité à travers les EDS II, III, IV et V , les domaines et actions stratégiques que sont : la demande l’accès aux services et la disponibilité des produits , sur l’état de mise en œuvre du plan national , des éléments de succès, les initiatives et innovations comme le « Push Model » et les stratégies menées pour promouvoir la PF. De même les enjeux et défis de la planification ainsi que les contraintes et les solutions préconisées pour augmenter le TPC à 27% ont été développés.

La deuxième communication portait sur le rôle des médias dans la promotion de la Planification Familiale présentée par Mme Khady Sakho Ngom, , Secrétaire Générale du réseau des journalistes en Santé, Population et Développement qui a précisé en prologue que les médias peuvent peser d’un poids considérable dans la promotion de SR-PF tout en déclinant les problèmes rencontrés par les médias à savoir le faux débat, les problèmes de communication, le caractère tabou lié à la PF et d’autres.

La troisième communication fait par M. Koné, le coordonnateur du Projet CS4PF a porté sur l’initiative globale de renforcement du rôle et de la place des OSC dans le repositionnement de la PF en Afrique de l’Ouest tout en rappelant que l’initiative régionale du projet CS4PF a comme but de faire des OSC un acteur majeur dans le repositionnement de la PF aux côtés des états à travers trois objectifs que sont :

• Le renforcement des capacités et compétences des OSC pour jouer un rôle décisif dans le processus de relance de la PF

• Le plaidoyer pour faire de la PF une priorité nationale de développement

• et afin apporter des solutions innovantes dans la promotion de la PF.

Il a passé en revue la vision et les approches de travail du projet et ses principales actions à travers une bonne collaboration des organisations de la société civile et les états qui partagent le programme par le biais d’un leadership reconnu et pour finir il a parlé de l’importance des TIC comme médium de promotion de la PF et des enseignements tirés de l’initiative de ce projet.

La quatrième et dernière présentation de cette journée a porté sur le concours des journalistes en planification familiale notamment la rédaction d’un article de presse et de la production d’un reportage Radio/TV, lequel lancé dans les trois pays Sénégal, Mali et Bénin.

La deuxième journée, Le 14 Décembre 2013 a débuté par un atelier d’orientation des journalistes facilitée par M. Maguette Thiandoum, Secrétaire Général de la Coalition OSCPF/Sénégal accompagné sur le présidium par M. Sidiki Koné, Coordonnateur Général du Projet CS4PF, de M. Amadou Khoury Kébé de IntraHealth et de M. Mbagnick Diouf , Président du réseau des journalistes en population et développement ; la lecture et l’adoption du procès-verbal de la première journée par le secrétaire de séance ensuite le président de séance est revenu sur le concours sur la PF proposé à l’encontre des journalistes.

La première communication de cette journée a été présentée par le président du réseau des journalistes en santé, population et développement, sur le thème « Innovations et stratégies de communication dans le cadre du repositionnement de la Planification Familiale au Sénégal ». Le présentateur est revenu sur les avantages de la PF, sur l’importance de relancer la PF comme priorité nationale afin de réduire le taux de mortalité maternelle et infantile et d’améliorer la santé de la mère et de l’enfant, et sur les approches innovantes telles que la campagne de masse pluri-média, la campagne SMS, l’approche genre au niveau des couples, etc.

La deuxième communication a porté sur la présentation de la Coalition des OSC en faveur de la Pf par Le secrétaire général, M. Thiandoum qui est revenu sur la structuration de la coalition et la composition de son bureau.

Pour marquer la fin de cette séance, une évaluation de la journée a été faite par les participants avant d’entamer la cérémonie de clôture au cours de laquelle quelques informations ont été véhiculée à savoir , Le Président du Réseau des Organisations de Jeunes Leaders des Nations Unies pour l’atteinte des OMD, qui a présenté à l’assemblée l’organisation du 4ème Sommet Panafricain des jeunes leaders des Nations Unies à Dakar du 13 au 17 Janvier 2014 au King Fahd Palace.