Accessibilité des femmes à la contraception : le ministère de la Santé bénéficie du soutien de Pathfinder International


Pathfinder

CIV-lepointsur.com (Abidjan, le 16-8-2017)

A l’initiative du ministère de la Santé et de l’hygiène publique et en collaboration avec l’Ong américaine Pathfinder International, un atelier se tient au siège de l’Aibef (Association ivoirienne pour le bien-être familial) à Treichville du mercredi 16 août au jeudi 17 août 2017 sur ‘’la mise à échelle de l’offre de service de planification en post-partum et post-post-abortum dans la région sanitaire d’Agnéby-Tiassa-Mé’’.

Cet atelier fait suite à la phase expérimentale du projet visant à rendre disponible le service de contraception en maternité et accroître l’utilisation du DIU initié par le Programme National de Santé de la Mère et de l’Enfant au service de gynécologie obstétrique du CHU (Centre hospitalier universitaire) de Treichville. Fort de cette expérience réussie, le ministère de la Santé et de l’hygiène publique bénéficie de l’appui technique et financier de Pathfinder International pour la vulgarisation de la contraception après l’accouchement et après l’avortement, au bénéfice des adolescentes, jeunes femmes et les femmes adultes.

Le projet ouvre ses portes sur les 17 formations sanitaires des districts d’Adzopé, Agboville et Akoupé. A terme, ledit projet vise à accroître la capacité des prestataires à fournir des services de conseils sur la planification familiale lors des consultations prénatales, en maternité, en consultations post natale et à offrir la gamme complète de méthodes de contraception dans les structures de santé. Mieux, il vise à renforcer les capacités des structures de santé pour qu’elles soient en mesure d’offrir des services de planification post-partum, y compris la planification familiale en post-partum immédiat et en post-abortum. Enfin le projet contribuera à documenter le processus de passage à l’échelle des interventions ayant une efficacité avérée pour augmenter l’utilisation de la planification familiale.

Katie Chau, MPH Senior Youth Advisor du Projet E2A.

Selon Dr Yao Konan Ernest, directeur pays de Pathfinder International, en Côte d’Ivoire, les opérations contraceptives s’inscrivent dans le programme du PND. Ainsi, dans le cadre de son Plan National de Développement, la Côte d’Ivoire compte relever le niveau de la contraception à 36% d’ici à 2020. A mi-parcours, le pays est à 20%. L’Ong américaine s’est alors fixée pour mission de combler le gap de 16% au bout des trois années aux côtés du gouvernement ivoirien. Pour Katie Chau, Pathfinder Internationale reste focalisée sur un monde ouvert sur la contraception, où il y a zéro infection au VIH  et où aucune femme ne meurt des suites de complications évitables liées à la grossesse.

Faut-il le rappeler, Pathfinder International existe depuis une soixantaine d’années. Après avoir apporté le bonheur aux femmes, tous âges confondus, dans de nombreux pays anglophones de l’Afrique, elle s’intéresse davantage aux pays qui ont en partage la langue française. L’Ong a ouvert une représentation en Côte d’Ivoire depuis juillet 2016. Elle offre déjà ses services en Guinée, au Burkina Faso et au Niger.

Idrissa Konaté  

LePointSur

SaveSave