900 femmes adoptent la Planification Familiale dans des zones oubliées en l’espace d’une semaine


femmes vues de dos entrain de marcher

La caravane des jeunes leaders champions a réussi le pari de faire bondir le taux de contraception dans des localités reculées et difficiles d’accès de Tambacounda et de Bakel. En l’espace d’une semaine, 1.800 personnes ont été dépistées du Vih/Sida et 900 femmes ont adopté la planification familiale.

La caravane des jeunes leaders champions a donné un coup d’accélérateur à l’accès aux produits de la contraception dans la région de Tamboucounda. En l’espace d’une semaine, elle a sillonné les zones les plus reculées des départements de Tambacounda et de Bakel. Une équipe pluridisciplinaire composée de relais, de pairs éducateurs, de sages-femmes, de « Badiénou Gokh » (marraines de quartier), de laborantins, a investi les zones reculées et difficiles d’accès.

Les relais et les pairs éducateurs ont concentré leur énergie sur l’éveil des consciences sur les maladies et les pratiques qui accentuent la vulnérabilité des jeunes et des femmes. Ils ont distribué des préservatifs. Les sages-femmes ont offert des consultations. Les laborantins ont dépisté 1.800 personnes du Vih. L’équipe pluridisciplinaire a réussi le pari d’enregistrer une adhésion massive des femmes à la planification familiale.

« Les Centres Conseils pour Adolescents (CCA) de Bakel et de Tambacounda ont ciblé des zones où les femmes n’avaient jamais entendu parler de la planification familiale. Nous avons évalué les activités pour une semaine. Nous avons loué un bus. Et, nous avons parcouru ces zones. Dans chaque localité, nous offrons des services intégrés », explique le coordonnateur du CCA de Tambacounda, Madou Cissé.

En si peu de temps, l’équipe a changé la donne dans des localités isolées où la tradition a encore toute son influence. Les résultats de la caravane sont à inscrire dans le registre des records, selon M. Cissé.

« Lorsque nous avions fait le bilan, il y a eu 1800 dépistées du Vih. Les sages-femmes ont consulté 900 femmes. Nous avions 900 nouvelles adhésions à la contraception. C’est un record extraordinaire en matière de planification familiale », a laissé entendre le coordonnateur du Cca de Tambacounda.

Cette caravane a eu un succès retentissant. C’est pourquoi certains pairs éducateurs estiment qu’il est nécessaire d’organiser une autre caravane pour consolider les acquis.

Idrissa SANE

 Paru le 19-08-2017 dans le Soleil